Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Une sonde pour le soleil

Elle aurait pu s'appeler Icare, mais la future sonde de la Nasa qui va se rapprocher au plus près du Soleil se nommera "Parker Solar Probe". L'agence spatiale américaine a dévoilé le nouveau nom de son projet spatial, prévu pour 2018, ce mercredi 31 mai, en l'honneur de l'astrophysicien Eugene Parker. Ce spécialiste du Soleil a notamment imaginé, dans les années 50, un modèle où le soleil émettait un flux de plasma à haute vitesse à travers tout le système solaire. Ainsi était né le vent solaire, qui a depuis été maintes fois observé. C'est la première fois qu'une mission de la Nasa est nommé en l'hommage d'un scientifique encore vivant. Si ce n'est pas la première sonde à viser le Soleil et orbiter autour, ce sera le vaisseau à s'en rapprocher le plus, et de loin. En s'aidant de la force gravitationnelle de Venus, la sonde va réussir à se rapprocher à quelques 6 millions de km de notre étoile. C'est sept fois plus proche que le précédent record de la sonde Helios 2, lancée en 1976, rappelle le Guardian. De la taille d'une voiture, la sonde Parker Solar sera capable de supporter une température extrême de 1400°C, grâce à un gros bouclier. Pourquoi se rapprocher si près? Car c'est à cette distance que le vent solaire accélère tellement qu'il voyage plus vite que le son. Une zone critique qui devrait nous en apprendre beaucoup sur la création de ces phénomènes, mais aussi sur la structure même du soleil. Les scientifiques aimeraient bien comprendre plus exactement comment l'atmosphère de l'étoile peut être bien plus chaude que la surface. Plus d'un million de degrés celsius contre seulement quelque 6000. Si tout se déroule comme prévu, la sonde devrait être lancée entre le 31 juillet et le 19 août.

Les commentaires sont fermés.